By Andre Moliton

Ce livre disclose les bases de l’?lectronique organique, aussi dite « plastique » ou « souple », par competition ? l’?lectronique conventionnelle. Il pr?sente les bases th?oriques physico-chimiques de ce domaine : th?orie des mat?riaux unidimensionnels ; th?orie des semiconducteurs organiques ; d?localisation attainable des ?lectrons dans ces mat?riaux et leur bande d’absorption/?mission, and so forth. Il d?crit d’autre half les divers composants ?lectroniques/opto?lectroniques auxquels ces mat?riaux organiques ont pu donner naissance et qui sont actuellement commercialis?s (ou pr?ts ? l’?tre) tels que : les ?crans ? angles de vue ?largis, les cellules solaires destin?es ? recouvrir des surfaces souples, les panneaux transparents le jour et lumineux los angeles nuit, les transistors de commande des pixels, and so on.

Show description

Read Online or Download Électronique et optoélectronique organiques (Collection Télécom (ex-Collection technique et scientifique des télécommunications)) PDF

Similar technique books

IL-2 Sturmovik in action

IL-2 Sturmovik in motion КНИГИ ;ВОЕННАЯ ИСТОРИЯ Издательство: Squadron/Signal publicationsСерия: airplane 155Автор(ы): Hans-Heiri StapferЯзык: EnglishГод издания: 1995Количество страниц: 49ISBN: 0-89747-341-8Формат: pdf (72 dpi) 1520x1150Размер: 12. 2 mbRapid 17

Techniques in Extracorporeal Circulation, 4th edition

When you consider that its advent in 1953, the means of extracorporeal move has advanced speedily, with advancing expertise resulting in advancements within the simplification of the gear concerned. advancements within the figuring out and alertness of simple technology have additionally had a big impact as our realizing of the advanced anatomy, biochemistry, pharmacology and pathophysiology of the guts keep growing.

Extra resources for Électronique et optoélectronique organiques (Collection Télécom (ex-Collection technique et scientifique des télécommunications))

Example text

3-b). On a alors : Ep – Eh = Ep – 1 4 { Es + 3 Ep}= 1 4 (Ep – Es). (12) Electronique et optoélectronique organiques 32 (a) Energie Ep Eh Bande p sp3 antiliant M x EG)départ Es EG)final sp3 liant Bande s Energie d’interaction Séparation croissante entre atomes de Carbone (b) (1)Atome isolé au départ Ep état |

1 (Ep – Es) 4 EG)départ Es état | Niveaux électroniques s et p relatifs à des atomes C isolés (configuration 2s² 2p²) (c) (2) Chaque atome (3) : effet de couplage C, C’…en entre atomes voisins.

4 qui sont supposés être, dans un premier temps, à très grande distance les uns des autres). 3-a) à la suite du recouvrement des fonctions d’onde orbitales (par exemple, les orbitales s donnent des combinaisons liantes vers le bas et des combinaisons antiliantes vers le haut). 3. 4) seront représentés par des fonctions <’1, <’2, <’3, <’4 , et ainsi de suite au niveau des notations pour les atomes C’’, C’’’ et C’’’’ (états sp3 de ce dernier atome C’’’’ décrits par des fonctions <1’’’’, <2’’’’, <3’’’’, <4’’’’).

En fait, l’étude du potentiel strictement selon Ox n’a pas de réalité physique, puisque les électrons que nous considérons ici sont les électrons de conduction situés sur les couches externes : selon une droite (D) ne passant pas par les noyaux, la distance électron-noyau ne tend plus vers zéro et les potentiels qui tendent vers des valeurs finies se raccordent. De plus, la condition a < 2R abaisse (par fort surchappement des deux courbes de potentiel) la barrière qui existe à mi-chemin de deux noyaux adjacents ; elle permet d’obtenir dans le solide un potentiel résultant qui présente de faibles fluctuations périodiques.

Download PDF sample

Rated 4.54 of 5 – based on 23 votes